Bilan 2017

Les entrainements se sont révélés très sympathiques lorsque le nombre de participants permettait de jouer. Le niveau est assez correct, en témoigne les résultats obtenus en matchs amicaux. Cependant, deux facteurs rendent compliqué la pratique du futsal à Supaéro : le créneau horaire de réservation du gymnase et l’absence de championnat universitaire pour cette discipline.

 Concernant l’horaire :

Pour rappel, le créneau dédié est le mercredi de 21h à 23h. La pratique du futsal se superpose donc avec celle du football qui commence vers 20h le mercredi. La plupart des « footeux » préfère aller au football qui dispose de plus d’avantages (présence d’un entraineur, d’entrainements structurés avec des matchs en championnat à la clef). Beaucoup d’entre eux m’ont exprimé leur regret de ne pas pouvoir prendre part aux deux disciplines. Certains venaient même après l’entrainement de foot pour jouer au futsal, ce qui est bien sûr inadapté car de nouveaux joueurs entrent au milieu de la partie mais cela est parfois nécessaire pour combler les effectifs. Je suis allé voir M. Strifèle pour déplacer le créneau mais il m’a dit que c’était impossible car tous les créneaux sont fixés en début d’année en fonction des entraineurs et des plannings ffsu. Il faut donc voir avec lui pour déplacer le créneau au moment des vacances d’été lorsque les plannings ne sont pas encore faits.

 Concernant l’absence de championnat :

Sans match officiel, il est difficile de monter une équipe et de créer une dynamique de groupe. Les joueurs ne sont donc pas réguliers dans la pratique du futsal et la font passer après leurs autres activités car il n’y a pas d’échéance. J’ai réussi à organiser quelques matchs avec l’ENAC. Cependant, à l’ENAC comme dans les autres écoles, le futsal est confronté aux mêmes problèmes qu’à Supaéro et n’est pratiqué que marginalement. Il est donc compliqué de trouver des équipes contre qui jouer des matchs mêmes amicaux. D’autre part, le groupe Facebook a permis de communiquer sur les tournois ffsu « Nuit du Futsal universitaires » dans lesquels plusieurs équipes de Supaéro se sont engagés et ont parfois même brillé.